Photo © AGIVar

Photo © AGIVar

Saint-Maximin et la Sainte-Baume, hauts-lieux de la tradition provençale chrétienne

Marie Madeleine et ses compagnons de voyage arrivent en Camargue peu de temps après la fuite des Chrétiens. La tradition provençale démarre et la Provence entre en chrétienté dès le milieu du 1er siècle.

Maximin voyage à Aix puis s’installe à Saint-Maximin, Marie-Madeleine se rend à Marseille et choisit de vivre recluse plus de trente ans dans la grotte de la Sainte- Baume.


VISITES EN JOURNÉE (commutable en fonction de la météo ou des possibilités physiques)

Matin : Visite de la grotte de Marie Madeleine

Après environ 40 mn de marche en traversant une exceptionnelle forêt, visite de la grotte.

La Sainte, selon la Tradition, passa son temps en pénitence et prière dans ce lieu sombre et humide. Elle ne quitta ce lieu que sentant la mort venir pour retrouver Maximin qui l’ensevelit dans la crypte de la basilique.

Evocation des montagnes sacrées, des divinités grecques, romaines et orientales dont le culte a inspiré ou a perduré dans la tradition liée à Marie-Madeleine.

Déjeuner libre ou à réserver à l’hôtellerie des Dominicains ou dans l’un des restaurants du Plan d’Aups ou de Saint-Maximin.

Après-midi : Saint-Maximin

Visite du cloître et de la Basilique gothique qui renferme la crypte et les tombeaux de ces fondateurs de l’apostolat provençal.

Chronologie des architectures, évocation de l’art paléochrétien et de l’architecture funéraire de la première Église mais aussi approche des représentations et symboles liés à Marie Madeleine dans l’art.